iidx banner

L'origine même du jeu musical. Ce jeu-là, nommé autrefois beatmania (sans le IIDX), se jouait avec un clavier de 5 touches disposées comme celles d'un piano, plus une platine à scratcher. Sont ensuite apparus beatmania II avec 7 touches et une platine, puis beatmania III avec 5 touches, la platine et une pédale d'effet. Seule la version à 7 touches continue à être produite aujourd'hui. Le suffixe DX vient du type de cabinet d'arcade "deluxe" utilisé par opposition au cabinet standard, qui a été par la suite rendu obsolète. D'où l'abréviation IIDX (two-dee-eks, on le dit ainsi même au Japon) couramment employée pour nommer ce jeu.

Sur l'écran apparait des barres (blanches et bleues pour les touches, rouges pour la platine) qu'il faut valider en tapant ou en scratchant quand elles tombent exactement en bas de l'écran. Chaque touche correspond à un son qui s'ajoute à la musique, donnant l'impression au joueur qu'il est en train de jouer le morceau. Ce principe de jeu a été repris pour pop'n music (voir l'article correspondant)

Tout comme pour DDR, la réussite est conditionnée par une jauge de vie, qu'il faut monter à 80% à la fin du morceau pour le valider (et ce, même si la jauge est vidée entre temps).

beatmania IIDX est cependant très difficile à aborder pour les débutants, il n'est pas évident de bien repérer les touches sans les confondre quand on joue pour la première fois. De plus, les notes n'étant pas forcément situés sur les "temps pleins" des mesures, les morceaux les plus faciles, même en difficulté BEGINNER, peuvent paraître redoutables pour les non-initiés. Il faut un certain temps pour s'habituer au système de jeu... par la suite, au fur et à mesure qu'on repère bien les touches, qu'on comprend bien les rythmiques imposées par les partitions, on peut commencer à valider certains morceaux. Surtout ne pas désespérer au départ! Vous n'arrivez pas à clear un morceau de bas niveau? Ça viendra! Et ne vous y méprenez pas, je suis passé par cette phase-là moi aussi...

Notez également que, quoi qu'on puisse en penser, IIDX ne contient pas que des musiques techno-trance de bourrin. Bien au contraire, tout un panel de genres différents est représenté: electro, rap, jazz, rock, (néo-)classique... il y a forcément des musiques que les aficionados d'un genre particulier pourront adorer, même sans savoir que ça vient de beatmania IIDX.

Dernière chose: BEATMANIA N'EST PAS UNE COPIE SAUVAGE DE GUITAR HERO! Allo? Allo!? Y'a quelqu'un au bout du fil? Réfléchis, petit noob, réfléchis! Comment beatmania, qui date de 1997, a pu copier Guitar Hero dont le premier volume est sorti en fin 2005? En somme: étudiez votre histoire des jeux vidéo avant de dire des ignominies.


DEMONSTRADXION